Escapade

Un soir de solitude,
Au jardin des amours
J'ai volé quelques fruits.
L'arbre était de passion,
Les heures d'abandon.
La sève du désir
Courait dans le feuillage.

En nos corps étendus,
Vêtus de rêverie,
Des vagues déferlaient
Au rythme du plaisir.
Complice de l'instant
Où se mêlaient nos souffles
,
Sur la sombre lagune,
Le vent s'était figé.

Au-delà des sommets
Où rôdait la folie,
Deux âmes se trouvaient
Dans le secret des cœurs.
Dans Venise assoupie,
Aux portes de la nuit,
Le voile du bonheur
S'accrochait aux étoiles.

Marilou MENANT

Poésie Libre Prix du Jury ASAC 2007